Le Mali est un pays continental très enclavé avec des voies de communication très défectueuses notamment en milieu rural entravant ainsi la libre circulation des personnes et des biens. Les pistes rurales sont impraticables surtout pendant l’hivernage, rendant difficile l’acheminement des productions agricoles et l’accès aux services sociaux de base. C’est dans le but d’alléger ces difficultés multiformes que le Gouvernement du Mali avec l’appui de la Banque Mondiale a initié le Projet d’Amélioration de l’Accessibilité Rurale (PAAR) à travers le Ministère des Infrastructures et de l’Équipement.

Le Financement total  du projet est de 45.281.248.000 F CFA dont le crédit 6124—ML  de la Banque Mondiale pour : 41.981 248 000 F CFA et une contre partie de l’État malien de : 3 300 000 000 F CFA qui est destinée à couvrir :

  • le cout des travaux d’entretien courant des pistes pour 3. 080. 000 000 F CFA
  • le financement des Plans d’actions de Réinstallation pour 220. 000 000 F CFA.