Nos partenaires

ANASER
Établissement Public National à caractère Administratif dénommé
Agence Nationale de la Sécurité Routière, en abrégé ANASER.
L’Agence Nationale de la Sécurité Routière a pour mission de promouvoir et
renforcer la sécurité routière et de contribuer à l’amélioration des conditions d’exploitation du réseau routier.
A ce titre, elle est chargée :
– de participer à la définition des règles en matière de circulation et de sécurité routière et veiller à en assurer le respect ;
– de veiller au maintien des véhicules routiers en bon état technique ;
– de contribuer à l’application des normes d’exploitation des véhicules routiers ;- de contribuer à l’exploitation optimale et sécurisante des voies routières ouvertes à la circulation publique ;
– d’entreprendre toutes études nécessaires à l’amélioration de la sécurité routière ;
– d’entreprendre toutes actions de formation, d’information, de communication et de
sensibilisation des usagers de la route ;
– de gérer la banque des données de la sécurité routière….
Les ressources de l’Agence Nationale de la Sécurité Routière sont constituées par :
Les subventions de l’État et des collectivités territoriales ;
Les revenus provenant des prestations de service ;
La contribution du fonds d’entretien routier ;
Les amendes provenant des infractions aux règles de la circulation routière ;
Les revenus du patrimoine ;
Les dons et legs ;
Les prêts contractés par l’État auprès d’organismes financiers nationaux ou étrangers ;
toutes autres ressources qui lui sont affectées.

PRESENTATION DE L’AUTORITE ROUTIERE

L’Autorité Routière a été créée par loi N° 00-051 du 04 août 2000. Placée sous la tutelle du Ministère chargé des Travaux Publics (actuellement Ministère des Infrastructures et de l’Equipement), l’Autorité Routière est un Etablissement Public à caractère Administratif (EPA), dotée de la personnalité morale et de l’autonomie financière.

L’Autorité Routière a pour mission d’administrer les fonds destinés à l’entretien du réseau routier.

A ce titre, elle est chargée de :

  • assurer le financement des travaux d’entretien du réseau routier, y compris les voies urbaines aménagées. Ces travaux comprennent :
  • les travaux d’entretien courant ;
  • les travaux d’entretien périodique ;
  • les travaux d’amélioration de la sécurité routière ;
  • les travaux ponctuels de grosses réparations en vue du rétablissement de la circulation suite aux dégâts causés par les intempéries, les accidents de la circulation ou les catastrophes naturelles ;
  • les prestations de services liées à l’entretien routier.
  • Contribuer à l’amélioration de la gestion du réseau routier.

Les organes d’administration et de gestion de l’Autorité Routière sont : le Conseil d’Administration et la Direction Générale.

L’Autorité Routière est structurée en une Direction Générale, un Agent Comptable, une Direction Administrative et des Ressources Humaines, une Direction Technique, un Contrôle Financier et un Contrôle Interne.

La loi n°00-051 du 04 août 2000 portant création de l’Autorité Routière, a défini les ressources de l’Autorité Routière ainsi qu’il suit :

  • la redevance d’usage routier sur les carburants : essence ordinaire, essence super, gasoil ;
  • la redevance d’usage routier sur la charge à l’essieu des véhicules admis à la circulation au Mali ;
  • les subventions ou contributions de l’Etat et/ou des collectivités territoriales ;
  • les redevances de péage ou de concession d’infrastructures routières ;
  • les prêts contractés par l’Etat auprès d’organismes financiers nationaux ou étrangers au titre de l’entretien routier ;
  • les produits de placements de fonds disponibles ;
  • les subventions autres que celles de l’Etat et des collectivités territoriales ;
  • les dons et legs ;
  • les recettes diverses etc.